Bienvenue

Cette base de données a été constituée dans le cadre du cours de Techniques de l'Information et de la Communication, dispensé par Monsieur Van Hooland, année académique 2014-2015.

Cette base de données a pour but de regrouper un corpus de sources primaires et secondaires afin de répondre à une problématique et de le mettre ensuite en ligne via l'instance Omeka.

Le sujet que nous avons choisi est l'impact de l'hypersexualisation dans la publicité sur les adolescents.

Nous avons opté pour cette problématique car nous sommes sensibles à l'utilisation abusive de la sexualité dans la publicité. Cette méthode ayant comme conséquences de nombreux effets néfastes que nous pouvons constater quotidiennement.

Avant tout, il convient de définir ce que nous entendons par "hypersexualisation". Ce terme a, en effet, plusieurs significations à propos desquelles les spécialistes divergent. Cependant, tous admettent qu’il s’agit de sexualiser une chose, ou une personne, qui ne l’est pas à l'origine. Ce phénomène, devenu une stratégie de vente, se généralise particulièrement dans la publicité. Cette diffusion massive a engendré la sexualisation de l’espace publique par des concepts habituellement relatifs à la vie privée.  

Bien que cette tendance touche toute la population, nous avons décidé de nous arrêter sur les adolescents. Ces derniers étant particulièrement sensibles aux standards véhiculés par la société moderne. Il est nécessaire de préciser que nous n’avons pas ciblé trop sévèrement notre public, particulièrement au niveau de la tranche d’âge, estimant l’adolescence comme une période non délimitée.

Nous avons également préféré ne pas nous limiter ni à un espace géographique précis, ni à une période précise, sachant que c’est un fait récent et répandu mondialement. Bien que nous puissions toutefois mettre en évidence que la plupart des documents secondaires répertoriés dans cette base de données proviennent du Québec.