Accueil > Méthodologie

Méthodologie

L'équation de recherche

Avant de procéder à la collecte de sources, nous avons convenu d'une équation de recherche, qui serait un compromis entre exhaustivité et résultats parasites.


(urss OR ussr OR cccp OR russ* OR soviet*)

AND

(propagand*)

AND

("cold war" OR "1947-1989" OR "guerre froide")

 

Nous avons placé des troncatures et des opérateurs booléens inclusifs, de manière à rendre l'équation flexible afin d'atteindre en une même recherche les sources rédigées aussi bien en anglais qu'en français – les deux principales langues de référencement des bases de données auxquelles nous avons eu accès.

Le travail sur Zotero : tri, métadonnées et traduction

Une fois la collecte terminée, nous avons scindé nos sources en deux dossiers, l'un pour les primaires et l'autre pour les secondaires, et méthodiquement rempli les champs de métadonnées les plus pertinents de nos sources sur un groupe Zotero commun. A cette occasion, nous également choisi de traduire les titres de chaque source russe en français, ceci pour deux raisons : l'alphabet cyrillique limite l'intelligibilité du contenu de notre site par les utilisateurs à qui nous le destinons principalement, tout autant qu'il aurait posé un problème de confort d'utilisation et de recherche. Cependant, par souci d'honnêteté intellectuelle, nous avons retranscrit dans leur langue originale tous les titres, entre parenthèses, à côté de la traduction en français.

Le passage à Omeka

Après l'importation de la bibliographie sur Omeka, nous avons dû, tout d'abord, réorganiser les sources en deux collections majeures (la collection des sources primaires et celle des secondaires).

Ensuite, après avoir établi un canevas commun, nous nous sommes distribué les sources, de façon à ce que chacun s'occupe des métadonnées d'un nombre de sources limité afin d'accorder à chacune l'attention qu'elle requiert.

Nous avons veillé à ce que les critères Dublin Core correspondant à chaque type de source aient été importés correctement, et, le cas échéant, nous avons fait les corrections nécessaires. Nous n'avons volontairement pas rempli le champ du Sujet, car la manière dont nous décrivons les sources, de façon brève mais complète, ainsi que les tags, rendent ce champ redondant. En dessous de chaque description, nous expliquons sous la rubrique Pourquoi nous avons sélectionné cette source les raisons de notre choix et la de la pertinence de la source, en commentant l'époque de production, l'auteur et sa relation aux faits exposés dans le contenu...

L'ergonomie et l'accès aux sources 

Nous avons réparti nos deux types de sources au sein d'une arborescence spécifique, grâce au plug-in Collection Tree. Il nous a ainsi été possible d'établir une structure plus claire et épurée offrant un accès plus ciblé aux sources, à côté de l'accès en vrac, qui est, lui aussi, disponible.

Quand cela a été techniquement possible, nous avons rendu les fichiers numérisés des sources téléchargeables ici-même – pour les questions de droits d'auteur, voir le disclaimer –, sous les champs "Fichiers" des métadonnées Dublin Core. Nous avons également rendu disponible la recherche full text de quelques sources à partir du champ de recherche principal, grâce à l'extension PDFsearch. Enfin, nous avons systématiquement associé chaque item à un lien absolu via lequel il est possible de consulter le fichier sur une plateforme externe – idéalement, celle des documentalistes qui l'ont numérisé.