Accueil > Ai Weiwei

Ai Weiwei

Ai Weiwei (18 mai 1957- Beijing) est, à notre époque, l’un des artistes et activistes chinois avec la plus grande renommée internationale.

Il est le fils du poète Ai Qing qui, accusé d’affinité politique avec la droite, est exilé dans une province du Nord-Est du pays, le Heilongijang ; toute sa famille part avec lui. En 1976, avec la fin de la Révolution Culturelle, Ai Weiwei et sa famille retournent à Pékin où ce dernier s’inscrit à la Bejing Film Academy (1978).  Après cette première formation, il a la chance de partir étudier à la Parsons School of Design à New York, c’est alors qu’il s’initie à la peinture et à la sculpture.

L’année 1993 et la maladie de son père marquent le retour d’Ai Weiwei en Chine, il produit alors un art à la croisée des influences traditionnelles chinoises et de la modernité. Progressivement il s’intéresse aussi à l’architecture. Sa notoriété grandissant, il sera appelé à écrire un blog pour le portail web chinois Sina. Au travers de ce blog, ses expressions politiques, se manifestant à l’encontre du gouvernement chinois, s’expriment de plus en plus. L’une des premières prises de position politique de l’artiste sera le refus de terminer le projet architectural qu’il avait commencé pour les Jeux Olympiques de 2008 à Bejing. Cependant, le réel basculement dans l’opposition politique se fait suite au tremblement de terre du Sichuan (12 mai 2008- c. 70 000 morts). Il dénonce alors, sur son blog, les constructions dites tofu, c’est-à-dire celles faites rapidement et donc de pauvre qualité. La qualité tofu serait à la base du grand nombre de victimes écolières. Son insurrection mènera à la fermeture de son blog et à une utilisation plus grande de sa part des nouvelles technologies de communication telles que Twitter. Son affirmation politique sera plusieurs fois mise à mal comme lorsqu’en 2009, il est molesté par la police de Chengdu ou lors de son arrestation en avril 2011 et de sa détention (81 jours) sous prétexte de fraude fiscale. Depuis lors, Ai Weiwei vit toujours à Beijing mais le gouvernement chinois lui a retiré ses papiers, il ne peut donc pas quitter le territoire et s’il le faisait clandestinement, il ne pourrait y retourner.

Afin d’illustrer le parcours d’Ai Weiwei en tant qu’artiste travaillant avec des supports variés, nous vous proposons un aperçu, non exhaustif, de ses œuvres (classées chronologiquement), allant de la photographie à la production musicale.

Cette biographie a été écrite grâce aux connaissances que nous avons accumulées lors de ce travail et sur base de la notice de l’encyclopédie Britannica. Elle se retrouve parmi nos sources secondaires.       

http://www.britannica.com/EBchecked/topic/1656934/Ai-Weiwei