L'orientalisme dans la poésie de Lord Byron et de Victor Hugo

L'orientalisme, dans son sens premier, désigne un attrait pour tout ce qui touche au monde oriental. Dans notre travail, nous nous sommes restreints au domaine artistique. Dans ce cadre, l'orientalisme peut se définir comme un genre pictural et littéraire, très vivant au XIXème siècle, qui s'attache à la description de paysages, de scènes et de personnages de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient d'après Le Petit Larousse.

Nous avons choisi deux figures importantes de l'orientalisme dans la littérature du XIXème.

Tout d'abord, Lord Byron poète anglais né le 22 janvier 1788 et mort le 19 avril 1824. Il est connu pour ses poèmes orientaux et son goût pour les voyages. 

Ensuite, Victor Hugo poète français né le 26 février 1802 et mort le 22 mai 1885. Hugo fait partie des grands romantiques français. Il a également écrit un recueil de poèmes, Les Orientales, qui, de par son titre nous prouve son attachement à la vague orientaliste qui a vu le jour à la fin du XVIIIème siècle en France ainsi qu'en Angleterre. À la différence de Byron, Hugo n'a jamais voyagé dans ces régions. Ce qu'il transmet dans son oeuvre n'est qu'une vision personnelle et idéalisée des contrées orientales.