Accueil

Bienvenue sur l'instance Omeka de 4 étudiants de l'ULB, élaborée dans le cadre d'un cours de Technologie de l'Information et de la Communication donné à l'ULB par Seth Van Hooland. 

Le sujet de ce site concerne le placement de produit au cinéma depuis 1980 jusqu'à aujourd'hui. Cette stratégie profite aux 2 parties: d'une part à la marque elle-même, car cela permet d'accentuer sa visibilité; et d'autre part aux producteurs du film, car en échange de l'affichage dans le film, la marque verse de l'argent. Cette contrepartie permet donc de financer (du moins en partie) le film. On verra pourtant que cette tactique n'est pas toujours payante.

Historiquement, The Garage (Roscoe Arbuckle, 1920) est considéré comme étant le premier film à faire étalage de ce type de pratique, avec une pub pour une marque d'essence. Mais en réalité cette pratique est née 5 minutes après la naisance du cinéma, car les Frères Lumières s'y adonnaient déjà à leur époque. Par exemple, on peut apercevoir une caisse de bouteilles d'Evian dans Embarquement (1890), ou encore les 2 caisses de savons Sunlight dans Les Savonneuses (1896).

Si cette pratique existe depuis bien longtemps, elle n'a réellement pris son essor que dans les années '80, raison pour laquelle nous avons délimité notre sujet à partir de cette époque. La cause de l'explosion de cet usage est due à la sortie de E.T. L'Extraterrestre (1982) qui augmenta le profit de Hershey Company de 65% (le film montre régulièrement un de leurs produits, nouveau à l'époque, à savoir les bonbons Reese's Piece). Les entreprises y ont vu un intéret considérable, et ont donc commencé à y investir en masse.

Le placement de produit est présent dans la plupart des films. Néanmoins, ce sont les USA qui en détiennent le monopole, étant donné que contrairement aux pays européens par exemple, ils n'ont aucune législation en la matière. C'est pour cela que les exemples que vous trouverez dans les sources primaires sont essentiellement américains.

Parmis les divers usages du placement de produits, citons: la simple présence à l'écran, l'interaction avec l'acteur (ex.: Brad Pitt boit sa cannette de Pepsi), son intégration comme élément essentiel de l'histoire (ex.: FedEx et Wilson dans Seul au Monde) ou encore le product-like, à savoir la customisation de produits (ex.: les baskets Nike auto-lassante de Retour Vers le Futur 2).

Nous espérons que ce site vous sera instructif et agréable à parcourir.