Introduction

Le peuplement des Amériques par les humains s'est fait par des migrations successives à travers le détroit de Béring qui était alors praticable à pied. Il remonte vraisemblablement à plusieurs dizaine de milliers d'années. C'est à partir de là que de nombreux peuples se sont répandus sur le continent en se diversifiant culturellement et linguistiquement. Lors de l'arrivée de Colomb en Amérique, de nombreuses civilisations indiennes étaient nées, avaient prospérées et s'étaient éteintes. Certaines avaient connu un degré de développement qui n'avait rien à envier aux cultures de l'Europe et de la Méditerranée. Si de nombreux peuples étaient toujours organisés sur le mode primitif des chasseurs/cueilleurs de nombreux autres avaient maîtrisé l'agriculture et l'élevage.

Ce recueil de sources a pour thème les croyances et coutumes des amérindiens. La diversité est grande, mais les Indiens croyaient majoritairement à un religion de type animiste, mêlant la croyance en des esprits se manifestant à travers les éléments naturels et les animaux. L'intercession entre les esprits et les humains ordinaires était l'apanage des shamans ou sorciers qui avaient le pouvoir de lire les signes de la nature, de guérir certaines maladies ou de prédire l'avenir.

Malgré la christianisation de nombreux natifs et le déracinement des Amérindiens, certaines de ces croyances sont toujours vivaces parmi les descendants de ces peuples.