Accueil

      La publicité est partout et s’impose à tous. Elle est l’un des aspects de la communication commerciale des entreprises, c’est-à-dire l’un de leurs quatre éléments d’action sur le marché (le produit, le prix, la distribution, la communication).

      À ce titre, elle doit certes informer les consommateurs sur l’existence de leurs produits, mais elle doit surtout les inciter à l’achat. C’est pour atteindre cet objectif que la publicité n’a de cesse de chercher la meilleure façon de toucher, convaincre et séduire ses acheteurs potentiels. Cette recherche se caractérise par l’utilisation d’ingénieux procédés et, depuis une dizaine d’années, le recours de plus en plus fréquent aux travaux des scientifiques et des neurobiologistes afin de promouvoir des produits qui soient au maximum conformes à la demande et aux attentes des consommateurs ; celles-ci étant essentiellement fonction de leur environnement socioculturel. C’est pourquoi, plus qu’initiatrice, la publicité est récupératrice : elle ne crée pas, elle amplifie ; elle n’invente pas, elle diffuse.

      Son rôle économique est considérable. Avec un chiffre d’affaire annuel estimé à environ trois milliards d’euros, elle détermine en partie le succès des entreprises et oriente sensiblement le choix des consommateurs.

      Toutefois, la plupart des campagnes de publicité se caractérisent par l’usage de méthodes faisant l’objet de vives critiques. Le neuromarketing, par exemple, appliquant les neurosciences au marketing et à la communication, reste à ce jour extrêmement mal accepté par la plupart des consommateurs qui voient en lui une forme de manipulation du cerveau. Mais il ne s’agit pas des seuls exemples. Les entreprises rivalisent d’ingéniosité pour influencer les comportements d’achat des consommateurs et optimiser l’efficacité de leurs campagnes de communication ; quitte, parfois, à abuser de la confiance ou du manque d’expérience de leurs clients pressentis qui, dans la société de consommation actuelle, se signalent davantage par ce qu’ils consomment ou ne consomment pas que par leurs aptitudes, leurs qualités, leurs liens sociaux ou leurs idées.

      Ce site a ainsi pour but de réunir une série d’ouvrages et d’articles critiques traitant des principales stratégies et techniques utilisées par les entreprises dans leur communication commerciale mais aussi de les illustrer par le biais de l’exposition des campagnes publicitaires les plus exemplaires.

 

 

 

"La communication des œuvres reprises sur ce site est effectuée à des fins d'illustration d'enseignements ou de recherche scientifique. Cette communication est justifiée par le but non lucratif poursuivi, et dans le cadre des activités normales, de l’Université Libre de Bruxelles. Elle est effectuée uniquement au moyen du réseau de transmission fermé de l'établissement et ne porte pas préjudice à l'exploitation normale de l'œuvre, et à moins que cela ne s'avère impossible, la source, y compris le nom de l'auteur, est indiquée. (voir l’article 22 quater, Loi du 30 juin 1994 sur droit d’auteur)"